Startseite Nouvelles Imprimer la page 20 ans de PEFC, une rétrospective

20 ans de PEFC, une rétrospective

Europäische Waldbesitzer demonstrieren 1997 vor der Zentrale des Axel-Springer-Verlags in Hamburg gegen eine Bevorzugung von FSC-zertifiziertem Holz. Auslöser für die spätere Gründung von PEFC 1999. Foto: Archiv PEFC Deutschland // Propriétaires forestiers d'Europe centrale manifestant contre la préférence accordée au bois certifié FSC devant la centrale de la maison d'édition Springer à Hambourg en 1997. Cette décision a conduit à la création de PEFC en 1999. Photo: Archive PEFC Allemagne

«Was fehlt an unserem Holz?», ou qu'est-ce que le bois des petites exploitations a de moins que les autres? Voilà l’un des nombreux messages qu'on peut lire sur les banderoles brandies des semaines durant dans les rues de Hambourg. On est en 1997 et les propriétaires forestiers d'Europe centrale s'inquiètent pour leur survie. Comment en sommes-nous arrivés là?


Face à la disparition des forêts dans les zones tropicales et à leur exploitation abusive en Russie et en Europe de l'Est, les organisations de protection de l'environnement mettent au point le label FSC pour garantir l'origine de produits issus de l'exploitation forestière durable, essentiellement le papier. De grands noms allemands de l'édition, comme Springer, ou de la grande distribution, comme OBI et Otto Versand AG, décrètent alors que seul le bois marqué de ce nouveau label doit être utilisé pour fabriquer leurs produits, au grand dam du bois indigène. Suite à cette décision, les propriétaires forestiers d'Europe centrale descendent dans la rue et, surtout, décident de développer leur propre système de certification, lequel tiendrait mieux compte des spécificités régionales des propriétaires forestiers. C'est ainsi qu'est créé le Pan European Forest Certification Council, ou PEFC, en 1999.
La Suisse est elle aussi montée au front. «Les propriétaires forestiers ont été véritablement évincés», se souvient Urs Amstutz, à l’époque directeur de l'association Économie forestière suisse (aujourd'hui ForêtSuisse). Il soutenait alors le développement du système de certification de PEFC. Certes, la situation des propriétaires forestiers en Suisse n'était pas aussi alarmante que dans certains pays voisins. «Toutefois, quand la Conférence européenne des propriétaires forestiers a lancé ce projet, nous étions de la partie.»
Voir l’article complet publié dans la revue LA FORÊT ICI

Page web de LA FORÊT